De l’enfer au Paradis!

RSD JETTE 1 - 0 RCSB


Au coup de sifflet finals samedi soir à Jette, il y a eu de la déception, de la frustration, une impression de gâchis, des larmes. Tout le monde était persuadé que Namur allait s’imposer au Stade Brainois le lendemain et prendre la main au classement pour la première fois de la saison. Et bien non les Merles se sont inclinés 2-0 dans le Hainaut nous laissant une nouvelle chance de rester maîtres de notre sort !


Les larmes peuvent sécher et il faut puiser dans cette contre-performance namuroise une énergie décuplée pour cette fois-là aller au bout de l’aventure sans plus se retourner.

Car la défaite à Jette aurait pu souvent se transformer en victoire avec une dizaine d’occasions ouvertes alors que le score était toujours vierge. Un poteau, un arrêt sensationnel du portier bruxellois, quelques centimètres à droite, à gauche, des mêlées homériques dans le rectangle bruxellois, rien n’y a fait.


Et comme les contres bruxellois se multipliaient au fur et à mesure des risques pris par les Brainois, personne ne fut vraiment étonné de voir les Locaux ouvrir la marque à cinq minutes du terme.


Dur à avaler mais reconnaissons aussi les qualités de reconversion offensive des Jettois.

Voilà tout est dit, tout reste à faire.


Il reste trois matchs pour entrer dans l’histoire du Club avec un grand H.

Ressortez votre bleu de travail Messieurs, on est derrière vous !