Le mur visiteur a tenu bon

RCSB 1

GOSSELIES 1

L’équation était simple mais la solution n’est arrivée que trop tardivement : marquer vite pour obliger notre adversaire à sortir de zone défensive. Et pourtant Laurent Jamotte avait trouvé l’ouverture à la demi-heure mais l’arbitre annulait le but pour une poussée fautive ( ?). Gosselies subissait et ne sortait que trop rarement pour laisser des espaces exploitables pour nos attaquants.

Dès la reprise, le scenario se répétait mais à la stupéfaction générale l’arbitre accordait un penalty sur un corner sans danger. Si ce type de faute devait être sifflé sur chaque corner, il y aurait à coup sûr de nombreux penaltys par rencontre. 0-1 à la 51ème, le scenario catastrophe prenait forme. Les situations confuses se multipliaient devant la cage visiteuse mais il manquait clairement l’étincelle pour faire tourner la rencontre. Deuxième coup dur, l’exclusion de Mathieu Absil à un quart d’heure du terme pour un mauvais réflexe…

Mais comme la semaine passée ce coup du sort galvanisait nos couleurs et à un cinq minutes du terme un défenseur adverse, pressé par Alex Terlinckx propulsait le ballon dans ses filets. Trois nouveaux corners forcés en fin de match ne donnaient rien et c’est donc avec un sentiment mitigé que se terminait la rencontre.




22 vues